ASTUCES ZERO DECHET

Manger bio & zéro déchet avec 25€ par semaine

11 janvier 2017

 

 

Oui, on peut manger pour moins de 150€ par mois principalement en bio. Quand on voit les prix affichés en agriculture biologique, on a plus envie de partir en courant, ce qui est tout à fait normal au premier abord.
Pour autant en ajustant au mieux son alimentation et ses besoins, on peut manger bio pour pas cher, parole d’une fraîche ex-étudiante en région parisienne !
Tout ce que je vais vous conseiller ici fait parti de mes propres habitudes avec mes petites spécificités  : je parlerais donc de mon alimentation végétalienne. Je vais vous lister une série d’astuces pour manger bio avec 25 euro par semaine :

 


 

Manger local & de saison

En privilégiant les fruits et légumes de saison, on réduit son empreinte carbone et on soutient les agriculteurs locaux mais aussi et surtout le coût de son panier diminue grandement, encore plus en alimentation biologique ! Un calendrier de saison en ligne ici .

 

Opter pour des aliments basiques

Je ne mange quasiment que des aliments courants et de base et rarement des super-aliments comme les graines de goji, le chocolat cru, la spiruline etc… Non pas que je ne crois pas en leurs vertus mais je n’ai pas trop le choix niveau finances, alors autant privilégier une alimentation complète pour tous les jours !

 

Comparer au kilo pour des aliments « semblables »

J’essaie d’acheter les produits au plus bas coût que je puisse trouver dans ma Biocoop parisienne, par exemple je choisis les légumes verts les moins cher au kilo, ou alors entre deux variétés d’un même fruit ou légume je choisis le moins cher. Pareil pour l’épicerie en vrac, je choisis le riz, la semoule, les pâtes, le thé… les moins coûteux possible.

 

Du fait maison avant tout

C’est l’un des pôles les plus importants pour réduire drastiquement son budget alimentaire. Je ne parle pas de plats préparés qui sont souvent assez cher en grande surface mais de tous ces petits trucs qui sont hors de prix, encore plus en magasin bio : pâtes à pizza et pâtes brisées, sauces tomates préparées, pesto, compotes, pâtes à tartiner, gâteaux et autres biscuits tout prêts… En gros quasiment tout qui est préparé et emballé. La plupart de ces aliments sont très faciles à faire et peu coûteux.

Ça peut-être aussi le gros point noir pour certains-es : il faut avoir un minimum de temps devant soi (en s’organisant) et être en état de pouvoir le faire : malheureusement de nombreuses pathologies ne le permettent pas toujours.

 

Le mot clé : l’ organisation

Pour optimiser au maximum son temps de préparation et réduire le prix de ses repas, une certaine organisation est toujours important : on prépare une liste de ce que l’on souhaite acheter, on note ce qui manque, on vide au maximum son frigo avant d’aller faire les courses et on ne part pas le ventre vide !

Lorsque j’étais étudiante je me consacrée environs 3h par semaine le dimanche pour tout préparer en établissant un planning de repas, il me restait donc le plus » gros » du travail : préparer en quantités pour les 5 prochains jours, que ce soit gâteaux, cookies, légumes poêlés, féculents, quiches, soupes… Comme ça il ne me restait plus qu’à mettre au frigo et à me servir ! Le week-end étant consacré aux restes et aux sorties.

 

Manger les épluchures et accommoder les restes

Récupérer au maximum les épluchures et fanes pour les raccommoder en plats, cela permet d’avoir plus à manger sans acheter, le bio est plus adéquat car les épluchures ne sont pas remplies de pesticides. Par exemple les fanes de radis ou de carottes en pesto ou soupe, les tiges de choux en poêlées, les épluchures de bananes en banana bread

 

Préparer des plats complets avec féculents

Les féculents sont l’élément le plus bon marché, ils permettent d’être rassasié-e à moindre coût. J’essaie de manger assez équilibré en visualisant une assiette avec 3 portions : 1/2 légumes, 1/4 de féculent et souvent 1/4 de protéines végétales : quinoa, protéine de soja, seitan, tofu et pour les veinard-es qui peuvent manger des légumineuses c’est une bonne source de protéines très bon marché !

 

Simplifier

En voulant bien faire, on peut se diriger vers une cuisine compliquée : aliments difficiles à trouver, cher et plats longs à préparer. Les épices permettent, tout en simplifiant sa cuisine, de faire des plats très diversifiés. Pour rentrer dans un budget assez limité, j’essaie au maximum de simplifier ma cuisine et de préférer les grandes occasions pour entreprendre des plats plus sophistiqués.

 


 

On se retrouve bientôt sur le blog pour en reparler, en attendant pour aller plus loin, je vous invite à lire « l’art de la frugalité et de la volupté » de Dominique Loreaumon article ici ) , qui relie minimalisme & alimentation et de consulter un excellent article de Sortez de vos conapts qui m’a grandement aidé « le bio est-il réservé aux riches? »

 

N’hesitez pas à rajouter cet article sur Pinterest !

 

You Might Also Like

32 Comments

  • Reply Ariane 19 janvier 2017 at 21:17

    La chose qui me rend le plus triste dans ma facture d’épicerie : le coût du tempeh et du kombucha. Pour le tempeh, je continuerai à payer cher, j’aime trop ça. Pour le kombucha, je commence à m’en faire du maison! Bref, merci pour ce billet inspirant! Dernièrement, j’essaie vraiment de réduire le coût de mon panier d’épicerie en tant que vegan/écolo qui veut du bio/local/zéro déchet. Janvier est toujours un mois un peu plus difficile financièrement donc, c’est le temps parfait pour se consacrer à ce défi!

    • Reply Julie 20 janvier 2017 at 17:17

      Ah oui le tempeh c’est super bon (mais cher aussi) après je propose 25€ pour les plus petites bourses, il n’est pas question de se priver 😉 Ah je ne bois pas de kombucha mais la vidéo de fermentation sont assez, spécial avec la couche blanche haha ! Super, un article sur mes repas de la semaine sera bientôt publié, il pourra te donner des idées ! Bon week end

  • Reply Cécile 16 janvier 2017 at 14:58

    C’est encore moi !! 😀
    J’oubliais: la vitamine B12 ? Sous quelle forme l’achètes tu?
    Et la crème? type coco ou soja… XD
    Etant un peu novice quand même n’hésite pas à m’orienter vers d’autres articles ou livres..
    Que penses tu du livre « la famille zéro déchets »? Où puis-je trouver mes réponses? Merci ^-^

    • Reply Julie 17 janvier 2017 at 17:57

      Pour les vitamines b12 je prend depuis presque un an Natrol sur Amazon (on évite le site, mais quand on peut pas..) en 5000mcg soit un comprimé tous les 2 semaines, c’est super économique ! Ca évite comme ca de trop multiplier les déchets. Pour la crème je prend de la soja ou coco en brique mais j’aimerais bien apprendre à la faire moi même ou du moins trouver une alternative, mais on y est pas encore, je crois que c’est l’un de mes derniers gros point faible avec le lait de soja pour faire les yaourts au soja.

      J’ai offert justement ce livre à ma soeur pour noel donc je l’ai un peu feuilleté et il a l’air vraiment sympa et plus ludique que celui de Béa Johnson

      Passe une bonne soirée 🙂

  • Reply Cécile 16 janvier 2017 at 14:51

    Bonjour,

    J’ai voulu googliser « vegan » et « zéro déchets » et je suis tombée sur ton site ! 🙂 je suis végane mais niveau déchets c’est pas encore ça.. Particulièrement dans la cuisine même si j’ai commencé à faire des efforts, dans la salle de bain surtout.

    Mais je flippe un peu, car je pense à certains produits que je ne peux pas acheter en vrac..
    -Le tofu ferme et soyeux? Tu n’en achète pas ou bien on peut le faire soi même? Je pense qu’on peut à base de haricots mungo mais bon il faut pouvoir trouver ces derniers en vrac?
    – Pour ce qui est du tahini par exemple, on peut en faire soi même avec un robot de cuisine? Je n’ai qu’un blinder pour l’instant et je me dis qu’il me faudrait aussi une machine à jus végétaux… ou pas car j’ai également vu des recettes où on n’en avait pas besoin. Cependant j’ai fait une tentative de lait d’avoine et je dois avouer que c’était pas tip top…
    -Par rapport à l’eau, j’ai un gros souci car je ne pense presque pas à m’hydrater si je n’ai pas d’eau de source, tellement l’eau du robinet est mauvaise, du coup je n’en bois que quand j’ai très soif. J’ai acheté bcp de bouteilles en plastique à mon actif et j’aimerais arrêter… J’avais opté pour la brita auparavant mais bon, pas fan de la charge bactériologique et de la cartouche assez peu écolo (et chère surtout). As-tu une autre astuce? J’avais entendu parler de pierres filtrantes… Mais ça a des allures de mythologie. Je suis preneuse de conseils et je vais continuer la visite sur ton site. Mille mercis

    • Reply Julie 17 janvier 2017 at 17:50

      Super,bienvenue dans l’aventure 🙂

      Alors le tofu je l’ai trouvé à un moment dans mon épicerie asiatique de quartier emballé dans du carton et si tu habite en région parisienne il y a Toutofu qui en propose en vrac dans le 19eme ! Pareil pour les haricots mungo, jamais trouvé en vrac pour le moment (et c’est bien dommage).

      Pour les purées de noix, je les fais à présent maison via le blender et ça marche super bien ! A voir selon ton blender, histoire de ne pas le faire surchauffer, mais si il est assez puissant ça devrait le faire.

      Cncernant le lait d’avoine maison j’ai testé aussi mais pour l’instant c’est assez gluant, parcontre le lait d’amande et de riz marche tip top pour ma part, meme sans machine à lait peut etre à tester?

      Pour l’eau il existe des batonnets de charbon actif de ce type : http://www.sans-bpa.com/black-blum/1924-charbon-actif-binchotan-black-blum-0732396214043.html, beaucoup de personne l’on testé sur instagram et semblent conquises

      Merci à toi et bonne lecture, en esperant que ces quelques réponses on pu t’aider

      • Reply Cécile 20 janvier 2017 at 09:35

        Oui ça m’a beaucoup aidé, la réponse plus haut aussi!
        Mon blender est puissant mais pourtant il ne transforme pas les noix en purée, cela reste de la poudre, je pense qu’il est nécessaire d’avoir un robot de cuisine pour cet usage.. Du coup je suis étonnée que ça marche avec ton blender!
        J’habite à Nantes et les boutiques vrac sont très récentes, environs un an… Il y en a 3 maintenant (dont 1bio), sauf si je n’ai pas encore tout vu. Donc pas de tofu en vrac pour l’instant mais comme il a l’air d’y avoir une demande en vrac, sait on jamais. Je pensais au chocolat aussi et à sa fameuse feuille d’allu… J’ai vu des pépites de chocolat en vrac chez Naturalia, je pense opter pour ça en attendant ^^ Encore merci beaucoup! Je suis hyper bouche bée devant cette histoire de charbon au passage! Et toi quelle eau bois tu? A Paris elle doit pas être top non plus au robinet! Bonne journée! ^^

        • Reply Julie 20 janvier 2017 at 17:15

          Merci Cécile 🙂

          J’ai un omniblend V donc ça doit expliquer par ça (très bon investissement de mon copain d’ailleurs haha)
          Après pour le tofu ou quoi je pense que c’est important d’informer un magasin que ça t’ intéresserait ! j’aurais aimé faire ça avant mais je déménage bientôt donc ça vaut pas le coup ! Oui pour le chocolat c’est ce que je fais ! J’en mange aussi en tablette à déguster vu que tout est recyclable (mais sur le long terme c’est pas forcément une bonne idée)
          Ah pour l’instant je bois l’eau du robinet 🙂

          Passe un bon week end à bientôt !

        • Reply TheHappyCookingGirl 25 septembre 2018 at 18:13

          Hello Cécile,

          Je me permets de te répondre parce que je fais mes purées d’oléagineux maison!
          C’est « normal » que d’abord ça se transforme en poudre avant de faire de la purée, c’est très long d’en faire de la purée! Moi j’utilise mon petit robot de cuisine avec une lame en S mais je suis sûre que ça doit marcher au blender (peut-être même encore mieux). Le truc c’est de ne pas faire surchauffer ton appareil. Perso, je fais ça le dimanche pendant mes sessions « batchcooking », je mixe 1-2 minutes, puis je laisse reposer le robot une demi-heure, puis rebelote jusqu’à ce que je sois satisfaite du résultat! Mais ça prend du temps! Si tu as peut que ton blender ne tienne pas la route, commence peut-être par tester avec des oléagineux un peu plus « mous » type noix de grenoble ou noix de cajou qui se mixent un peu plus vite j’ai l’impression! Si jamais tu veux jeter un oeil à mon instagram , j’ai récemment fait un post où j’ai photographié toutes les étapes de la réalisation de beurre d’oléagineux! –> https://www.instagram.com/thehappycookinggirl/

          Pour le lait d’avoine, je le fais maison depuis des années, avec un volume d’avoine pour 4 à 5 volumes d’eau, sans trempage, c’est fait en 1 à 2 minutes et après y a plus qu’à filtrer! C’est celui que je fais le plus volontiers maison parce que ça va tellement vite et que c’est tellement rentable!

  • Reply Julie 13 janvier 2017 at 14:10

    Super ton article ! J’ai aussi un petit budget et j’arrive a acheter bio et/ou local. Chez moi tres peu de produits industriels et tout fait maison meme la pate a tarte, une recette vegan tres simple et rapide, je fais mes confitures et depuis peu les yaourts. Je crois aussi qu’il faut choisir ou on veut mettre son argent. Personnellement je consomme globalement beaucoup moins, pour les habits c’est friperie, les livres a la mediatheque, ce qui a allegé mon budget lecture, je n’achete pas de gadgets electroniques, ect, ect …. ce qui fait que je peux me permettre d’augmenter mon budget alimentation. Et puis il faut le dire entre une carrotte bio et une carotte pesticidée du supermarché, la différence de goût est nette. La carotte bio a le goût de celles que mon pere cultive dans son jardin ! Je reprends goût a manger une carotte crue et ca, ca n’a pas de prix !

    • Reply Julie 15 janvier 2017 at 19:25

      Merci pour ton commentaire ! Ah la médiathèque c’est l’amour, pouvoir prendre tout ce qu’on veut sans payer, c’est vraiment génial. J’ai remarqué ça aussi avec les carottes, un genre de goût acide sur les carottes non bio, ça motive encore plus à passer au bio ! Ah les légumes du jardin j’ai jamais connu ça mais il parait que le goût est incomparable.

      A bientôt

  • Reply Vanessa 13 janvier 2017 at 12:33

    Merci pour ce chouette article ! Je ne savais pas non plus pour les bananes (mais bon, je ne suis pas du tout gâteau hi hi !).
    J’ai hâte de voir ton prochain article ; ça m’aidera à me motiver pour enfin manger correctement et pas cher : je suis végétarienne depuis un an et demi mais j’avoue que depuis quelques mois j’ai la flemme, pas d’idée de repas etc… Je te piquerai donc des idées et irai faire mes courses dans le Biocop de mon coin, ce qui ne m’est pas encore arrivé…
    Merci encore.
    Vanessa

    • Reply Julie 15 janvier 2017 at 19:23

      Merci à toi ! Si je peux te motiver alors c’est super, je ne fais que des recettes super simples, pour ne pas me compliquer la vie, je fais parti de la team flemme aussi, t’inquiète pas haha

      Bonne soirée

  • Reply Solène 12 janvier 2017 at 16:30

    Alors là tu m’en apprends une bonne, je ne savais pas que l’on pouvait manger les épluchures de bananes! Niveau goût et texture ça donne quoi? Tu sens la différence avec le fruit dans un banana bread par exemple?
    En tout cas ton article est très sympa et je te rejoins sur le fait qu’en s’y prenant bien on peut manger bio sans rouler sur l’or 🙂
    Merci pour les références en fin d’article!

    Solène

    • Reply Julie 13 janvier 2017 at 09:49

      Merci à toi ! Alors cuit ça a un gout de banane tout à fait banal ! Non je ne vois pas trop la différence en texture dans les gateaux non plus, il y a un exemple de recette ici si ça te tente :http://le-germoir.com/zebra-cake-vegan-peau-de-banane/. Oui exactement, la clé est de bien s’y prendre 😉

      Bonne journée à bientôt

  • Reply gwen 12 janvier 2017 at 16:06

    Coucou,

    Déjà je voulais te dire merci. Merci pour « malheureusement de nombreuses pathologies ne le permettent pas toujours. » Nan parce que je n’en peux plus des articles qui te disent que tout le monde peut tout faire maison et que tu es trop nul si tu n’y arrives pas pour X ou Y raisons. ^^ Pas que je sois concernées directement, vu que je fais beaucoup maison, mais je connais des gens qui ne peuvent juste pas. Voilà pour les remerciements assortis d’un mini coup de gueule. 😉

    Je voudrais faire un article similaire sur notre blog d’ici quelques temps et poster régulièrement nos menus pour donner des idées aux gens.

    Sinon je pense que tout cela fonctionne très bien quand on est prêt à revoir ces habitudes de consommation. Typiquement mes parents dépense plus en conventionnel que moi en bio. Parce qu’on ne met pas la même chose dans nos paniers (soda, yaourts parfumés, gâteaux & cie ). Pour autant, pour eux, il ne sera pas inimaginable de s’en passer… Du coup mon panier leur apparait plus ou moins comme de la privation et donc, de la frustration. C’est compliqué.

    Enfin certaines familles ont des budgets encore plus restreint, et là, je pense qu’en bio, même en faisant gaffe, ça devient dur.

    • Reply Julie 13 janvier 2017 at 09:54

      Hello, Ce monde de brut manque de bienveillance alors si je peux ajouter un peu de tolérance à mon niveau c’est déjà ça de pris ! C’est une super idée, dans mes prochains articles je vais tenter de montrer l’ensemble de mes courses avec les prix et visualiser tout ce qu’on peut manger, tu as raison c’est une bonne façon de faire passer le mot 🙂
      Oui c’est sûr qu’il faut être prêt à faire quelques changements, comme pour tout c’est souvent une question de volonté et de motivation, sinon arriver dans un magasin bio sans être informé on en ressort facilement avec des courses hors de prix !

      Merci pour ton commentaire et passe une bonne journée

  • Reply prettylittletruth 12 janvier 2017 at 10:39

    Completement d’accord avec toi, manger bio ne coute pas plus cher! 🙂

  • Reply Victoire 12 janvier 2017 at 10:31

    Merci et surtout BRAVO pour ton article ! Je suis étudiante et pourtant j’achète bio, en vrac… beaucoup pensent que je suis une « bobo » qui dépense plein d’argent dans l’alimentaire, mais pas du tout ! Déjà je n’achète ni gâteaux ni sodas (ce qui représente un sacré coût, mine de rien !) ni plats préparés, comme toi je fais tout moi-même (à part les pâtes à quiche etc, que j’achète encore toutes faites) Idem, pas de céréales le matin, j’achète du pain à la boulangerie, un pot de confiture, et ça revient bien moins cher que les paquets de céréales à moitié pleins qui se vident à vitesse grand V !
    Bref, tout ça pour dire que c’est possible de manger bien et pas trop cher sans se priver 🙂 On en a tous les moyens, quel que soit notre budget !

    • Reply Julie 12 janvier 2017 at 11:26

      Merci à toi et à tout enthousiasme, ça fait super plaisir ! Exactement pareil de mon côté, l’image des bobos qui font les courses au magasin bio est assez coriace. Pourtant quand on compare un panier de course moyen de grande surface, il n’y a pas photo en terme de coût et d’équilibre ! Comme je disais plus bas c’est génial d’avoir des témoignages concrets car je trouve que ce sont les meilleurs exemples !
      A bientôt sur le blog 😉

  • Reply Ronia 12 janvier 2017 at 08:35

    Merci pour cet article qui mérite d’être lu par beaucoup de personnes encore trop encrées dans les préjugés face au bio. Ça fait des années que nous mangeons local, bio, et notre budget n’a pas augmenté ! Il a juste évolué avec notre mode de consommation actuel 🙂

    • Reply Julie 12 janvier 2017 at 11:19

      Merci à toi ! C’est génial d’avoir un témoignage, complêtement d’accord, il faut changer son mode de consommation pour y arriver, sinon c’est mal parti 🙂
      J’essaie au mon niveau d’informer et de prêcher la bonne parole et les temoignages concrets sont les meilleurs exemples, à bientôt sur le blog

  • Reply Anne 12 janvier 2017 at 07:03

    Entièrement d’accord! J’adore faire des soupes avec les fanes de radis! Et en mangeant des légumes simples de saison et local, on se régale!

    • Reply Julie 12 janvier 2017 at 11:14

      Pareil les soupes de fanes de radis sont super bonnes, je ne sais même plus si j’achète les radis pour ses fanes au final 🙂
      Manger des légumes de saison changent bien la donne et permet de mieux s’imprégner d’une saison je trouve, pour l’ apprécier encore plus !
      Merci pour ton commentaire à bientôt

  • Reply Romane 12 janvier 2017 at 00:42

    Je suis tout à fait d’accord avec toi, ton article est très bien structuré !
    Je ne comprendrai jamais les gens qui prétendent que bien manger coute cher quand ces mêmes personnes achètent des bonbons ou des gateaux mauvais pour la santé, pas forcément nutritifs, et surtout hors de prix selon moi…
    Ton blog est une jolie découverte 🙂

    • Reply Julie 12 janvier 2017 at 11:11

      Merci pour cet adorable commentaire 🙂 ! Je pense que c’est par méconnaissance mais je vois qu’il ya beaucoup de monde qui se bouge sur internet pour montrer que le bio/nourriture équilibré c’est pas forcément plus cher !
      Je te rejoins totalement, je trouve les bonbons/gâteaux sont hors de prix, même en grande surface quand on voit la marge que les marques se prennent et le peu d’éléments nutritifs pour le corps…
      A bientôt sur le blog

  • Reply Agathe 11 janvier 2017 at 22:32

    Mon défi de l’année c’est de planifier des repas, c’est pas du tout naturel pour moi, mais ce qui est agréable le soir c’est de ne pas perdre 30 min à se demander quoi cuisiner alors qu’on a déjà faim. J’essaye aussi de vider un peu les placards 🙂

    • Reply Julie 12 janvier 2017 at 11:07

      Planifier à l’avance permet vraiment de s’enlever cette corvée tous les jours, je suis complètement d’accord ! Bonne chance pour ton défi 🙂

  • Reply Manon 11 janvier 2017 at 20:49

    Merci pour cet article, c’est vrai que je ne pense jamais à utiliser les épluchures!
    Bon par contre, j’aime bien manger très varié, je veux dire une cuisine simple ça me lasse vite donc je pense que jamais je n’atteindrai les moins de 25€ par semaine en mangeant bio ^^

    • Reply Julie 12 janvier 2017 at 11:06

      Merci pour ton commentaire ! Après c’est une question d’habitude mais je te comprend complétement, 25€ c’est pour les budgets très limités ! Tu peux suivre le prochain article sur le sujet pour avoir une idée des plats que je cuisine sur 1 semaine avec ce budget là, c’est pas si répétitif que ça au final 😉

  • Reply stephanie 11 janvier 2017 at 19:00

    Tiens ce n’est pas bête les épluchures ! Je n’y avais pas pensé. Le reste, je le fais déjà et c’est sûr que je fais rarement des semaines à plus de 25 €. Je valide surtout le fait d’aller au plus simple, c’est vraiment la clé pour moi 🙂

    • Reply Julie 12 janvier 2017 at 11:03

      Oui je te rejoins totalement, aller au plus simple est l’élément le plus important, sinon on se complique vite la vie ! Contente qu’une de mes astuces te soient utiles !
      à bientôt

    Leave a Reply