HYGIENE & BEAUTE

Vaincre l’acné hormonale : ma routine naturelle [ MAJ 1 an après]

22 septembre 2017

 

 

Cet article datant d’ un an il fallait que je vous en dise plus sur ma situation actuelle : j’ai changé de nombreux produits mais surtout je n’ai plus d’acné hormonale Hallelujah les ami-e-s, et ce depuis bien 2-3 mois !

Malheureusement, avec les produits naturels mettant du temps à agir sur la peau, je ne peux pas dire si c’est avec le temps que tout cela s’est réglé ou grâce à ma nouvelle routine. Néanmoins, en moins d’un un an et demi après mon arrêt de pilule, ça a fonctionné dans tous les cas : ça vaut le coup de tenter !

 

Ma peau il y a un an :

Le gattilier en poudre a fait diminuer fortement mes poussées d’acné hormonale : moins de micro-kystes, moins d’inflammation… Bref, j’étais sur la bonne voie. Mais selon le moment du cycle, je pouvait avoir à nouveau de fortes poussées. J’en avais marre de prendre mon gattilier et j’ai décidé de le stopper vers janvier 2017. J’ai ensuite repris le gattilier en poudre en mars/avril car ça empirait. Pareil pour l’infusion de pensée sauvage : bien qu’elle améliorait ma peau, ce n’était pas assez fort pour mon problème…En gros j’étais un peu trop flemmarde pour tenir cette routine sur la durée.

 

Ce qui a évolué :

Bon ma peau était un peu mieux mais ce n’était pas folichon non plus. Quand j’ai dû reprendre du gattilier, je suis tombée sur sa version en goutte. En plus d’être dans un flacon en verre, il est plus concentré. J’ai donc doublé mes doses journalières sous conseil de mon herboristerie. Pas de gros changement au début puis au bout de 3 mois j’ai eu de moins en moins de micro-kystes et boutons jusqu’à que ceux-ci disparaissent complètement de mon visage ! Très drôle d’ailleurs comment mon corps m’a signifié il y a moins d’un mois qu’il en avait moins besoin : je n’arrivais plus à en prendre, mon corps n’en voulait plus, très dur de l’avaler quotidiennement. Depuis j’en prend de temps en temps.

 

Tests et autres fails :

J’ai fait un fail vegan et naturel : je me suis achetée des crèmes « neutres » en crème de jour et de nuit de la gamme Avene. L’huile de nigelle ayant empirée l’état de ma peau dans un énième test maison. J’avais donc décidé pour un temps d’acheter une crème non comédogène. Je me serais bien tournée vers des crèmes vegan anti-acné mais elles étaient beaucoup trop cher pour mon budget de l’époque. En soit, je ne pense pas qu’elles ai changé quoi que ce soit, mais plus qu’elles n’ont rien fait empirer. Elles sont d’ailleurs entrain d’être terminées à l’écriture de cette article. Mais ne pas vous en parler n’aurez pas était transparent de ma part ! On peut les apercevoir sur mon post « Vivre 6 mois avec une valise minimaliste ».

J’ai testé aussi le peeling maison pendant 1 mois et demi. C’est une méthode à l’acide de fruit permettant de resserrer les pores et d’enlever les nouvelles cicatrices : pile ce que j’avais besoin. Ça a plutôt bien marché sur les marques, mais rien niveau acné hormonale. Il faut d’ailleurs absolument utiliser une crème solaire car l’acide de fruit peut tâcher la peau sur la durée. Si vous voulez en savoir plus, j’ai suivi les conseils de Beauté Porcelaine.

La protection solaire m’a permis d’éviter que mes toutes nouvelles marques restent sur ma peau durant l’été, un indispensable ! Même si mon teint halé et ses petites tâches de rousseur m’ont manqué pour la saison,  je pense intégrer cette habitude toute l’année.

 

 


 

Routine anti-acné hormonale actuelle

 

 

Gattilier en goutte

Comme dit précédemment, le fait de changer la dose à améliorer ma peau au bout de 3 mois d’utilisation. J’ai augmenté mes doses petit à petit pour atteindre env. 30 gouttes tous les jours sans exception. Voyant ma peau aller mieux, j’ai décidé de réduire il y a moins d’un mois. Ayant testé les deux formats, je conseille la version goutte : il suffit de mettre les gouttes de gattilier dans un fond d’eau froide et de le prendre en shooter (dixit l’herboriste).

Gattilier en goutte, 27$/le flacon. Trouvable en magasin bio, herboristerie ou site spécialisé de type GreenWeez

 

Lavage à l’eau

Sous les conseils de EtpourquoipasColine (si mes souvenirs sont bons) j’ai décidé de tenter ça le matin : plutôt que de me laver le visage avec du savon d’Alep, je rince juste mon visage à l’eau. J’ai l’impression que ma peau garde son petit film protecteur et j’ai du coup meilleure mine ! Ce conseil est d’ailleurs aussi donné dans un des bouquins de Dominique Loreau.

 

 

Savon The Soap Works à l’arbre à thé

J’ai voulu changer mon savon habituel par un moins cher à l’arbre à thé. Autant l’huile essentielle seule ne fonctionnait pas vraiment, celui-ci est une merveille sur ma peau ! Il lui donne une texture de velours et enlève tous mes petits points noirs sur la fameuse zone T. Autant vous dire que j’en ai acheté plusieurs d’avance pour les ramener chez moi. Il sont vegan, naturels, vendus en vrac …et ils coûtent seulement 2.29$. Que demande le peuple ? Bon si ils pouvaient être vendus en France, ce serait parfait ( the Soap Works, si tu passes par là ).

The Soap Works, 2,29$ sur well.ca

 

 

Routine démaquillante

Dans un moment d’égarement je me suis passionnée par les vidéos sur les routines des années 50. J’ai découvert la technique du démaquillage de l’époque. Elle se compose de beaucoup de produit, on masse et on enlève le surplus avant un coton ou un mouchoir en papier. Et pour finir on lave le visage tout en massant puis on rince. J’ai adapté cette routine en version zéro déchet : j’ai remplacé la crème par de l’huile, puis le mouchoir par une petite serviette, je lave ensuite mon visage deux fois : une fois pour enlever le maximum d’huile puis la seconde pour enlever les impuretés restantes. Et voilà ! Je suis ultra fan de cette technique : on oublie aucune zone (cou, tempe…) et la peau est réveillée.

 


 

Vous avez été nombreux-ses à me demander des nouvelles, donc les voici ! Dès qu’il y a du changement je vous écrit un nouvel article. Comme d’habitude je vous parle de choses que j’ai testé pour voir l’effet se stabiliser dans le temps. La prochaine mise à jour se fera dans un moment mais en attendant, vous pouvez me suivre sur mon compte instagram où je peux vous en parler de temps à autre !

 

Et vous l’acné hormonale vous connaissez ? Comment en êtes vous arrivé à bout ?

 

n’hesitez pas à rajouter cet article sur votre pinterest !

 

 

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Deux Évadés - Laura 27 septembre 2017 at 23:46

    Bonjour ! Très intéressant ton article et bonne idée de faire un retour sur le sujet un an plus tard avec les évolutions.
    J’ai changé de contraception il y a 1 an environ (anneau vaginal pour stérilet hormonal) et j’ai eu une poussée incroyable d’acné… Bref, j’ai laissé passé un mois environs puis je me suis rendue à l’évidence : ça ne partirait pas comme ça! Je me suis mise à chercher des solutions tout comme toi.
    J’avais réussi à intégrer dans un ma routine plusieurs techniques qui fonctionnaient bien :
    – matin hydratation avec gel d’aloès et huile de jojoba
    – soir désinfectant avec eau vinaigre de cidre et HE arbre à thé
    – une fois par semaine gommage au marc de café et masque à l’argile.

    Mais après ça, on est parti en voyage pour 4 mois et mettre en place cette routine a été vraiment compliqué. Depuis, avec une vie nomade je me suis rendue que cela était peu compatible même si je garde la même hygiène de vie.
    Le gattilier semblait être une bonne option mais apparemment c’est déconseillé pour celles qui prennent encore des contraceptions hormonales… Zut !

    • Reply Julie 11 octobre 2017 at 15:01

      Merci pour ton retour ! Désolé pour la réponse tardive d’ailleurs. Je ne savais pas du tout que c’était déconseillé en cas de contraceptions hormonales, si tu as un lien je veux l’avoir pour que je puisse rajouter cette info ! Oui c’est toujours le problème des routines qui prennent trop de place : impossible à tenir selon son mode de vie !

      Passe une bonne journée

    Leave a Reply